0658849918
Alors que nous voyons l’espace public saturé d’informations, que notre œil devient plus sélectif que jamais, pouvons-nous envisager un recouvrement qui, au lieu d’écraser l’existant, puisse dialoguer avec, le questionner, ou encore le réinventer ?

L’affichage urbain, aux multiples formes, aux superpositions diverses de signes et d’informations n’attire parfois plus le regard des passants. Pourtant certains continuent de réagir et intéragir avec le paysage visuel. Ce dialogue, aux intentions discretes parfois, appuyé souvent, nous invite à repenser l’environnement urbain de manière critique. Cette critique portant sur le support lui-même, ou sur l’objet de communication, est toujours une invitation pour le passant à reconsidérer ce qui l’entoure d’une manière humoristique ou plus sérieuse.

Enfin, c’est le signe d’un désir de dépasser l’existant pour le projeter au coeur des interrogations actuelles. Nous avons tous fait l’expérience d’un mot écrit sur une affiche, et rendant clair à nos yeux l’absurdité de celle-ci. Plus loin encore, un mot écrit sur un mur n’est pas anodin, il peut révéler une parole qu’il est nécessaire de divulguer.

sabrinesidki@gmail.com
Paris, 19e