0658849918
ETAT DES LIENS
Le Blanc de Meudon traditionnellement présent sur les chantiers, pour camoufler les travaux aux regards extérieurs, est détourné afin de devenir un moyen d’expression ouvert à tous. Il est utilisé ici comme un outil de création collective, avec la participation des élèves de première année de l’Ensad, et permet à chacun de s’exprimer graphiquement, de manière asynchrone, sur un canevas plus ou moins détaillé. En retirant de la matière une oeuvre commune, où chaque dessin garde sa singularité, apparaît par transparence.
Le résultat obtenu peut ainsi se partager à la vue de tous sur les surfaces vitrées de l’école. Ce matériau ainsi revisité s’inscrit dans une dynamique moderne. Écologique et éphémère, il permet de modifier l’espace urbain et de se l’approprier comme support d’expression et d’expériences partagées, pouvant s’effacer afin de donner la parole à de nouveaux acteurs.



sabrinesidki@gmail.com
Paris, 19e